S'inscrire
Se connecter
Tsukii
L'humain peut-t-il juger de tuer son egal ?

ATTENTION, CET ARTICLE CONTIENT DU SPOIL SUR DEATH NOTE ! DES QUE L'ARTICLE SPOIL QUELQUE CHOSE, LA COULEUR SERA ROUGE.

L'humain peut-t-il juger de tuer son égal ? Voici la question que nous allons traiter aujourd'hui. Pour cela nous mettrons le manga Death Note en parralèle.

 

Qu'est ce que Death Note ?

Death Note est un Shonen sortie en en 2003, écrit par Tsugumi Ōba et dessiné par ‎Takeshi Obata. Celui-ci comporte 13 tomes. Pour faire simple, Light Yagami, un jeu garçon surdoué trouve un Death Note par terre. Il permet de tuer la personne que l'on veut tant que l'on connaît son nom, son visage et son prénom. Si aucune raison n'est cité dans le Death Note, la personne meurt en 40 secondes à cause d'un crise cardiaque. Lorsqu'une raison est précisée, la personne meurt au bout de 6 minutes. Light Yagami s'est mit en tête, à l'aide de son Death Note, de tuer tous les crimminels. Cependant, une certaine personne viendra s'interposer, cette personne est charismatique et se nomme L. Pour traiter notre question, nous n'aurons besoin que de ces informations, cependant ce manga comporte beaucoup plus de péripéties. Un conseil, ne regarder par le dernier film Death Note..

 

La morale de Light Yagami

Light Yagami, considère qu'il faut éradiquer les crimminels de cette Terre. Cela signifie qu'il considère que les crimminels ne peuvent pas se racheter, qu'ils sont condammnés à être mauvais. Cependant, il oublie que certains ont des circonstances atténuantes. Est-ce que l'humain est mauvais, qu'il n'est pas fait pour se racheter quand il a fait un acte mauvais ? En tout cas, Light considère que c'est le cas. Cette morale peut révéler un égoïsme, il se considère comme parfait. Il fait comprendre qu'il est un Dieu. Son seul but est d'éliminer les crimminels, il se fichede la justice, il défie son père qui est lui même de la police. Ceci montre qu'il se pense suppérieur, il pense que personne ne pourra le défier, car c'est un dieu. L'effet que Light est un dieu est renforcé lors de sa défaite contre Near.

 

Ce fameux L

L sait très bien que Light  est cette personne qui tue tout le monde. Il doit simplement le prouver car, le jour où Light a prit l'affaire sous sa tutelle, il s'est mit une partie de la police à dos, et de plus, il va devoir prouver au père de Light que son fils est bel et bien un assassin, sinon il risque de contredire la sentence. est un des seuls amis de Light, même si il est censé être son rival. est un personnage hors-norme, et empêche Light de mener à bien sa mission, du moins le retarde. est un génie. Light avait bien comprit que Light était Kira, puisqu'avant de mourir il efface les données sur l'enquête.

 

Qui sommes-nous pour juger ?

Nous ne pouvons pas décider de tuer notre égal, puisque nous ne pouvons pas juger notre égal. Tuer notre égal, même si ceci est fondé sur un fait, fait de nous un crimminel. Sachant que Light se prend pour un dieu, il pense qu'il peut se permettre de juger un humain, puisqu'il ne pense pas être son égal. Dans sa tête, il pense que ses choix sont légitimes. Or, il est un humain possédant un carnet qui peut tuer. Si n'était pas arrivé dans la vie de Light, Light aurait déjà fini son travail, déjà crée son utopie. Dans le tome 1, Light précise qu'il tuera en premier les grands crimminels, et qu'ensuite tous les crimes seront punis, que ce soit une insulte ou un meurtre. Light est un genie fou égocentrique et mégalomane, qui pense être l'humain le plus sage, ce qui lui donne le rôle de dieu, le dieu de la follie.

 

 

 

La peine de mort est le signe spécial et éternel de la barbarie, Victor Hugo.

 

Merci d'avoir lu cet article, Chaudsur.

 

 

Chaudsur
le 09/09/2017